Moulin de St George

Partager l'article :

Descriptif du moulin et scierie de Saint-George

Le village de Saint-George, situé à 900 m. d’altitude, sur la route du Marchairuz est une autre bonne illustration de l’utilisation de l’énergie hydraulique. Au fil d’un ruisseau qui coule au sud du village, on rencontre, d’amont en aval, un premier, puis un deuxième étang, deux maisons qui avaient deux usines. Seule l’ancienne machinerie du moulin d’en haut est encore bien préservée.

L’installation actuelle

Le rez-de-chaussée est occupé à l’Ouest par la salle des transmission et à l’Est par l’habitation et une cave. Le premier étage comprend à l’Ouest la salle de travail et le logement à l’Est, une étable étant accolée au bâtiment; le deuxième étage est formé d’une grange, avec la batteuse à blé.

salle transmission
salle transmission

L’installation est actionnée par l’eau retenue dans l’étang alimenté par un ruisseau, le Franchivaux ; d’autres affluents moins importants sont captés dans un premier bassin en amont. L’eau de l’étang est retenue par une vanne, commandée depuis la salle de travail par un câble ; elle se déverse dans une canalisation en planches doublées de feuilles de cuivre, longue de 24 m, et reconstruite en 1893 ; elle amène l’eau au dessus de la roue.


Partager l'article :